La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Découverte de la non-dualité : être un avec ce qui Est 

Contenu des ateliers 

En toute intimité ces ateliers sont une invitation à explorer de façon ludique la présence à ce qui Est. Grâce à l’attention et à l’acceptation sans jugement, sans créer de division et sans conflits intérieurs nous pouvons alors être AVEC le mouvement de la vie tel qu’il se produit sans chercher à le contrôler ou à le fuir. Il n’y a donc rien à faire, nulle part où aller mais juste « être ». 

Les ateliers sont agrémentés de différentes pratiques ludiques en solo, en duo et en groupe, avec les yeux ouverts ou fermés, et qui permettent de ressentir et de devenir conscient de ses enjeux, de ses pensées ou de ses émotions. Il y a aussi des moments de méditation guidée et de partage pour déposer son vécu en lien avec les exercices.
 
L’intention est de rester pendant toute la durée de l’atelier dans l’attention et l’acceptation de ce qui se vit en vous et de découvrir la non-dualité qui mène à l’unité et à la paix profonde quoi qu’il advienne dans votre vécu. Vous repartirez avec des clés pour approfondir cette ouverture à la présence, à l’acceptation inconditionnelle et à la non-dualité pour votre vie de tous les jours. 

Prochaines dates  

Quand : le dimanche 21 août à 14h30
Où : en salle ou dans le parc du Keyenbempt à Uccle (selon la météo)
 
 
Modalités

Durée :
1h30
A combien : minimum 4 et maximum 6 
A apporter : de quoi boire, masque pour les yeux et/ou foulard/écharpe
Prix : 20 euros 
 

Inscription 

 

La non-dualité

Extrait du site non-dualite.fr : « La Non-Dualité, concept d’origine sanskrit (advaita), puisqu’elle fait fi des représentations, se vit plus qu’elle ne se définit. Elle est le vécu, le constat, de la non-séparation absolue de tout ce qui est. Et cette expérience inouïe qui volatilise la conscience restreinte et séparatrice du « moi » survient souvent spontanément, c’est-à-dire sans technique, et sans motif.

Ajoutons à cela que la non-dualité ne s’oppose pas à la dualité : elle la couronne. Il ne s’agit pas de dépasser la dualité, mais de l’accepter tout à fait dans ses paires d’opposés enfin mis en relation, alors que souvent nous avons tendance à aspirer à un des opposés en fuyant l’autre : vouloir l’amour et fuir la haine, aspirer à la lumière et fuir l’ombre, par ex. Nous accueillons alors la manifestation dans toutes ses dimensions, et c’est cet accueil inconditionnel qui ouvre à la non-dualité. Autrement dit, accueillir la dualité, c’est trouver la non-dualité. »